médicaments industriels : ses limites et ses dangers

Comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité

La dangerosité de certains médicaments révélée officiellement !

Voici typiquement le genre d’étude qui m’a poussé à me soigner autrement…

Le magazine 60 millions de consommateurs a étudié les 61 médicaments les plus vendus en automédication. Le résultat est inquiétant : sur ces 61 médicaments, 28 sont à proscrire car le rapport bénéfice risque est défavorable…

Le magazine a évalué l’efficacité de 61 médicaments, choisissant parmi les plus vendus en automédication pour le rhume, la grippe, la toux, les maux de gorge et les troubles digestifs ». La liste est publiée dans un hors-série du magazine 60 Millions de consommateurs.

Ces médicaments ont été passés « au crible » sous le contrôle du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien, auteur de plusieurs ouvrages sur les médicaments et l’automédication, ainsi que Hélène Berthelot, pharmacienne.

Les médicaments pour soulager les problèmes digestifs ne posent pas de soucis majeurs. En revanche, ceux qui sont destinés à soulager un mal de gorge sont plutôt douteux. Parmi la liste étudiée, huit sur onze sont à éviter, le plus souvent parce qu’ils contiennent un antiseptique qui n’est pas justifié puisque le mal de gorge n’est provoqué ni par un virus, ni par une bactérie.

Concernant les anti-grippaux : trois sur six sont déconseillés car ils contiennent un antihistaminique, généralement prescrit en cas d’allergie et de la vitamine C, alors que seul le paracétamol est intéressant en cas de forte fièvre.

Et pour les médicaments contre le rhume : six sur onze, sont à éviter car ils peuvent provoquer des accidents cardio-vasculaires, neurologiques, de la somnolence, de la tachycardie.

La liste complète des médicaments, disponible dans le hors-série de 60 Millions de consommateurs, est classée en trois catégories :

  • « à proscrire » ( rapport bénéfice/risque défavorable en automédication)
  • « faute de mieux » (efficacité faible ou non prouvée, mais pas ou peu d’effets indésirables)
  • « à privilégier » (rapport bénéfice/risque favorable. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’existe aucun risque).

Voici les médicaments classés dans la catégorie à proscrire.

  • Rhume : 6 médicaments « à proscrire »
  1. Actifed Rhume Jour & Nuit
  2. Nurofen Rhume
  3. Rhinadvil Rhume Ibuprofène et Pseudoéphédrine
  4. Actifed Rhume
  5. Dolirhume Paracétamol et Pseudoéphédrine
  6. Humexlib Paracétamol Chlorphénamine
  • Grippe : 3 médicaments « à proscrire »
  1. Actifed États grippaux
  2. Doli État grippal
  3. Fervex Phéniramine adulte sans sucre
  • Toux : 7 médicaments « à proscrire »
  1. Bronchokod Toux grasse sans sucre adultes 5%
  2. Exomuc Toux grasse orange
  3. Fluimucil orange
  4. Humex Toux sèche Oxomémazine caramel
  5. Mucomyst Toux grasse orange
  6. Toplexil sans sucre
  7. Néo-Codion
  • Maux de gorge : 8 médicaments « à proscrire »
  1. Colludol
  2. Drill miel rosat
  3. Drill Tétracaïne
  4. Hexaspray
  5. Humex Mal de gorge
  6. Maxilase Maux de gorge
  7. Strepsils Lidocaïne
  8. Strefen sans sucre orange
  • Diarrhée : 1 médicament « à proscrire »
  1. Ercéfuryl
  • Constipation : 3 médicaments « à proscrire »
  1. Contalax
  2. Dragées Fuca
  3. Pursennide

 

*source : http://www.60millions-mag.com/kiosque/se-soigner-sans-ordonnance

Laisser un commentaire